Grosse-Île, 1847
Grosse-Île, 1847
Grosse-Île, 1847

Grosse-Île, 1847

1847.
Des dizaines de milliers d’hommes et de femmes fuient la famine et la pauvreté de l’Irlande dans les cales de navires surchargés. S’ensuit une traversée de l’Atlantique interminable pendant laquelle nombre d’entre eux contractent une maladie méconnue. Tous les navires doivent jeter l’ancre à la station de quarantaine nommée « Grace Island » – qui deviendra « Grosse-Île » – et sur laquelle des milliers de migrants irlandais vivront leurs dernières heures.

Après un succès retentissant à l’automne 2022, la pièce « Grosse-Île, 1847 (dans les mots de ceux qui l’ont vécu) » reviendra à La Bordée pour 10 représentations du 3 au 14 décembre 2024. Émile Proulx-Cloutier, ce créateur aux multiples talents, nous offre ici un remix d’archives (puisant dans les archives nationales) pour nous raconter la tragédie de ces hommes et ces femmes oubliés qui ont fait face à l’inconnu et de celles et ceux qui font face à cette situation. Pour les années à venir, on nous prédit de nombreuses crises. Pas seulement sanitaires. Économiques. Climatiques. Migratoires. Inévitablement, nous aurons à y faire face. Il faudra sortir de nos ornières, inventer des solutions et avancer. Devant de tels pronostics, se tourner vers l’Histoire peut être d’un grand enseignement.

Texte et mise en scène : Émile Proulx-Cloutier
Assistant à la mise en scène et régie générale : Christian Garon

Collaborateurs

Émile Proulx-Cloutier
Équipe de création
Christian Garon
Mise en scène
Participation
En présentiel
Signaler un problème
Signaler un problème